Dialectiques du sujet dans nadja d'andre breton et l'amant de marguerite duras

Date

2012-05

Journal Title

Journal ISSN

Volume Title

Publisher

Abstract

Le premier moment de l’odyssée de la conscience, la phénoménologie, est celui où la conscience est prise dans l’immédiateté des objets extérieurs et cela représente le moment de l’identité. La conscience et la conscience de soi chez Hegel, le moi et le ça chez Freud, le pour-soi et l’en-soi chez Sartre ne représentent que la dialectique d’une problématique chez le sujet qui déclenche dans l’identité de l’identité et dans la non-identité. Le problème de l’identité commence quand on parle du moi et on se pose la question “Qui suis-je?” La réponse n’est pas simple car l’approche de la question identitaire est multiple. La problématique identitaire s’installe parce que l’être est pluriel. Devant sa propre multiplicité l’être humain se dirige vers la connaissance et reconnaissance de ce que l’on est en face à nous mêmes en tant que sujet et face à l’Autrui. Dans cette étude, je traiterai la problématique identitaire du sujet à travers l’analyse dialectique des personnages dans Nadja d’André Breton et L’Amant de Marguerite Duras.

Description

Keywords

Identity, Conscience, Essence

Citation